topblog Ivoire blogs

jeudi, 28 septembre 2017

BILLET: Si ABIDJAN était TÉHÉRAN...

images.jpg

HÉRAN, c'est la capitale de l'IRAN, Etat islamique situé dans l'ouest de l'Asie, au Proche-Orient. Là-bas, selon la loi en vigueur (la charia), lorsqu'un individu est reconnu coupable de vol, la sanction infligée est de lui sectionner une main. Ainsi, si la tentation du vol devait lui revenir, il réfléchirait par deux fois avant d'agir.De même, si un bandit se rend coupable de meurtre ou de toute autre forme de sévices corporels sur un citoyen, il est puni d'un châtiment équivalent. And so on...

ABIDJAN, c'est la capitale économique de la COTE D'IVOIRE, Etat laïc situé dans l'ouest de l'Afrique, avec une soixantaine d'ethnies et en voie d'émergence. ABIDJAN, c'est là également que depuis quelques années, s'est développée une nouvelle forme de banditisme : les tueries et mutilations horrible à l'ARME BLANCHE. S'il ne s'agissait que d'une question de couleur, l'on s'attarderait certainement moins sur celle de l'arme (le blanc sale), mais plutôt sur le ROUGE-SANG qu'elle fait couler de plus en plus.

Appelez-les comme vous voulez : microbes, enfants en conflit avec la loi, peu importe car le résultat est le même: il font couler le sang humain en ôtant d'innocentes vies et ce en plein jour, à visage découvert et en toute impunité.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que ces bandits réfléchiraient par deux fois avant de se mettre en conflit avec la loi.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que autant de vies innocentes ne seraient pas ôtées quotidiennement dans les rues et dans les domiciles.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que le fléau aurait trouvé sa solution depuis bien longtemps...

Mais bon, arrêtons de rêver. 

Parce que tout simplement, ABIDJAN n'est pas TÉHÉRAN...

Et puis bien entendu, les défenseurs des droits de l'homme sont à l'affût pour s'attaquer à toute tentative de "violer des droits de ces enfants de cœur" qui eux n’hésitent pas à décapiter à souhait.

Et puis bien-sûr, avec des "SI", on peut faire tellement de choses !

Et puis, et puis quoi encore...?

En attendant, les microbes continuent eux de sévir tranquillement et impunément à ABIDJAN !

Juste une petite réflexion et rien de plus !

TOURE YOUSSOUF

09:44 Écrit par TOURE YOUSSOUF | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

"Si" votre publication était lue par nos autorités, elles comprendraient l'ampleur de la situation. "Si" ces enfants n'étaient pas connus de nos gouvernants, ils auraient réglé ce phénomène. Mais hélas ! Nous sommes en Côte d'Ivoire.

Écrit par : Koné Ghislain | jeudi, 28 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire