topblog Ivoire blogs

jeudi, 28 septembre 2017

BILLET: Si ABIDJAN était TÉHÉRAN...

images.jpg

HÉRAN, c'est la capitale de l'IRAN, Etat islamique situé dans l'ouest de l'Asie, au Proche-Orient. Là-bas, selon la loi en vigueur (la charia), lorsqu'un individu est reconnu coupable de vol, la sanction infligée est de lui sectionner une main. Ainsi, si la tentation du vol devait lui revenir, il réfléchirait par deux fois avant d'agir.De même, si un bandit se rend coupable de meurtre ou de toute autre forme de sévices corporels sur un citoyen, il est puni d'un châtiment équivalent. And so on...

ABIDJAN, c'est la capitale économique de la COTE D'IVOIRE, Etat laïc situé dans l'ouest de l'Afrique, avec une soixantaine d'ethnies et en voie d'émergence. ABIDJAN, c'est là également que depuis quelques années, s'est développée une nouvelle forme de banditisme : les tueries et mutilations horrible à l'ARME BLANCHE. S'il ne s'agissait que d'une question de couleur, l'on s'attarderait certainement moins sur celle de l'arme (le blanc sale), mais plutôt sur le ROUGE-SANG qu'elle fait couler de plus en plus.

Appelez-les comme vous voulez : microbes, enfants en conflit avec la loi, peu importe car le résultat est le même: il font couler le sang humain en ôtant d'innocentes vies et ce en plein jour, à visage découvert et en toute impunité.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que ces bandits réfléchiraient par deux fois avant de se mettre en conflit avec la loi.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que autant de vies innocentes ne seraient pas ôtées quotidiennement dans les rues et dans les domiciles.

Si ABIDJAN était TÉHÉRAN, peut-être que le fléau aurait trouvé sa solution depuis bien longtemps...

Mais bon, arrêtons de rêver. 

Parce que tout simplement, ABIDJAN n'est pas TÉHÉRAN...

Et puis bien entendu, les défenseurs des droits de l'homme sont à l'affût pour s'attaquer à toute tentative de "violer des droits de ces enfants de cœur" qui eux n’hésitent pas à décapiter à souhait.

Et puis bien-sûr, avec des "SI", on peut faire tellement de choses !

Et puis, et puis quoi encore...?

En attendant, les microbes continuent eux de sévir tranquillement et impunément à ABIDJAN !

Juste une petite réflexion et rien de plus !

TOURE YOUSSOUF

09:44 Écrit par TOURE YOUSSOUF | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Côte d'Ivoire: "GNAMBRO", une logique au-delà de l'imaginable !

Par TOURE YOUSSOUFInspecteur de l’Enseignement Préscolaire et Primaire, IEP Adjamé-1, Abidjan, Côte d’Ivoire

gnambro 2.jpg

En partance pour Séguéla (Côte d’Ivoire) le samedi 26 août dernier, je négocie avec la compagnie ABASS transport pour que le car me récupère au Corridor de Yopougon-Gesco, afin de m'éviter un déplacement très tôt le matin jusqu'à la gare à Adjamé.
Lorsque j'arrive donc à la Gesco (à la dernière station Shell) aux environs de 6h45, j'explique au premier "Gnambro" qui m'accoste que j'ai déjà un ticket pris depuis la veille et que j'attends juste que le car me récupère là. A priori, il ne semble pas y voir d'inconvénients, même si sa déception est bien apparente du fait que je dispose déjà d'un ticket.

Quelle n'est donc ma surprise lorsqu'à l'arrivée du car, il exige que le convoyeur "donne pour lui" avant que je ne monte à bord. Et quand celui-ci lui explique que c'est un client qui a déjà un ticket en bonne et due forme, voici sa réaction, froide et implacable :
"DONC IL A ATTENDU CHEZ NOUS ICI LÀ, C'EST CADEAU QUOI ?"
Je suis resté sans voix, dubitatif devant une telle réaction, avec une foule de questions qui se bousculaient dans ma tête :
-Est-ce la portion de terre que j'ai occupée durant l'attente qui lui appartient ? 
-Ou alors c'est pour l'air que j'ai respiré durant ce temps qu'il fallait lui verser quelque chose ?
-Ou alors autre chose ?
Depuis quelques jours donc, j'analyse cette réaction, j'essaie de comprendre la logique qui la sous-tend, mais je n'y arrive pas.
Combien de temps vais-je encore passer à me torturer les méninges pour essayer de SAISIR L'INSAISISSABLE ? Je n'en sais rien !
Toujours est-il que je suis inquiet, parce que trop de hors-la-loi pullulent dans notre environnement et nous importunent à longueur de journée. Et IMPUNÉMENT !

TOURE YOUSSOUF

08:20 Écrit par TOURE YOUSSOUF | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

mercredi, 18 juillet 2012

MERCI A TOUS !

Lorsque le vendredi 18 novembre 2011 à 06h11min je publiais l'article: "Enseignants, attention aux oreilles", j'étais loin d'imaginer qu'il s'écoulerait huit mois sans une autre publication. Et pourtant, ce temps s'est bel et bien écoulé, huit longs mois d'un silence pesant sur LE FORUM DE IEP TOURE, moments que j’ai moi-même vécu très difficilement.
Les raisons ?

Ce même vendredi 18 novembre 2011 justement, aux environs de 12h, sorti de mon bureau, je m'apprête à emprunter mon véhicule de service stationné dans la cours de l'Inspection (IEP Daloa-3) lorsqu’un individu vêtu de tenue civile et armé d’un pistolet automatique avance à grands pas vers moi, me somme de ne pas bouger et récupère la clé du véhicule et mes téléphones portables. Dans le même temps, mes collaborateurs du service encore présents sur la terrasse sont immobilisés par ses deux complices aussi armés. Tout ce beau monde est par la suite conduit à l’intérieur de mon bureau en file indienne et les mains en l'air, dans la pure tradition d'un scénario de Western à l'américaine.

Tous allongés à plat ventre dans le petit carré du bureau devenu très exigu pour la circonstance, la suite se passe de commentaires:
- Trente (30) minutes de séquestration sous la menace de pistolets automatiques,
- Fouilles interminables
- Menaces traumatisantes
- Véhicule de service emporté, 12 téléphones portables et environ 200.000 F récupérés sur mes collaborateurs et moi, otages temporaires d'un vendredi 18 novembre 2011...

Pas totalement remis de cette agression, la mutation du 27 décembre 2011 de Daloa à...Abidjan survient, avec prise de service le 6 janvier 2012 marquant le début d'une adaptation à de nouvelles réalités. Il faut en effet :

-Maitriser l’environnement trop mouvementé qui contraste avec la quiétude de l’intérieur du pays,
-S’imprégner du boulot sur place en ayant pris « le train en marche » en pleine année scolaire,
-Honorer les sollicitations de la hiérarchie (Directions centrales, Direction Régionale, etc.)
-Apprendre à pratiquer de nouveaux collaborateurs
-S’adapter à l’intensité du trafic et aux…embouteillages,
-Gérer les allers et venues à Daloa pour voir la famille restée sur place, etc.

En somme, un enchaînement infernal pour « un broussard » fraichement débarqué à Abidjan. Dur de se concentrer dans ces conditions pour faire des publications.

L’éclaircie dans toute cette grisaille, c’est que pendant cette période de disette, votre soutien ne m’a pas manqué un seul instant. Que de e-mails reçus ! Que d’appels téléphoniques de soutien ! Que de mots de réconfort pour ceux d’entre vous qui ont pu le faire de vive voix et de visu !
Que demander encore d'autre ? Rien du tout car votre soutien et vos prières sont les seules choses qui nous ont permis de garder la foi et de tenir le coup.
-Que vaut une Mistsubishi L200 4x4 double cabine emportée (aussi neuve et performante fût-elle) devant autant d'amitié, de sympathie et de soutien manifestés de la part des nombreux amis que vous êtes ?

-Que valent des portables et de l'argent perdus devant des vies sauves par la Grace de DIEU, après avoir côtoyé la mort pendant des minutes interminables ?


C’est pourquoi, à chacun d’entre vous qui m’avez soutenu, je vous dédie cette publication dont le titre traduit éloquemment le message que j’ai pour vous : MERCI A TOUS !

Le plus dur est passé, « le broussard » maîtrise un peu plus le nouvel environnement et s'accommode mieux aux...embouteillages.
Et surtout, grâce à vous, la force et le moral sont intacts pour poursuivre l’aventure sur LE FORUM DE IEP TOURE, une nouvelle…saison sur votre forum d’échanges avec encore davantage de motivation, de conviction et d’envie, et surtout avec une nouvelle signature : non plus IEP Daloa-3, mais maintenant IEP Adjamé-1 !

A très bientôt

TOURE YOUSSOUF
IEP Adjamé-1
ieptoure@yahoo.fr

18:46 Écrit par TOURE YOUSSOUF | Commentaires (9) |  Facebook | |  Imprimer | |

lundi, 20 septembre 2010

Ce croqueur de belles dames !

1267645312.JPG


Ce réquin, magnifique créature des eaux à l'allure angélique, n'est en réalité qu'un sinistre croqueur de... belles dames !

Les images impressionnantes qui vont suivre ("empruntées" au blog de FERNAND DINDE), j'ai mis une semaine entière avant de réussir à les regarder totalement jusqu'au bout.

Donc, si vous êtes une âme sensible, abstenez-vous ! N'allez pas au-delà de cette ligne.

Mais si vous pensez pouvoir supporter, faites donc le saut dans l'horreur ...

Lire la suite

06:09 Écrit par TOURE YOUSSOUF | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | |